COP 21

Mr Patrice Rollet, Managing Directeur INVENTEC a annoncé le 8 décembre dernier le résultat de 15 ans de réduction d'émissions de SF6, au cours de la conférence COP 21 avec ICC.

Pour visualiser le point presse cliquez ci-dessous (en Anglais) :

 

P ROLLET COP 21

 

 

Mr Patrice Rollet est également intervenu au cours de la conférence SOCOTEC au Grand Palais le 9 décembre 2015 vous pouvez visualiser son intervention ci-dessous :

 

 

 

1er Accord climatique universel adopté

Le 12 décembre, les 196 participants à la Convention des Nations unies sur le Changement climatique (UNFCCC) ont adopté le premier accord climatique universel, juridiquement contraignant appelé "l'Accord de Paris" qui remplacera le Protocole de Kyoto en 2020.

La séance plénière a commencé avec près de deux heures de retard en raison de quelques questions juridiques, qui ont été résolues.

le Président de la COP21, Mr Fabius a conclu (rapidement) : "j'invite maintenant la COP à adopter l'accord. Je regarde l’assistance, je vois que la réaction est positive, je ne vois aucune objection, l'accord de Paris est adopté". Il a conclu la session en frappant avec le marteau : "Ceci est un petit marteau, mais il peut faire de grandes choses." La standing ovation a duré un long moment.

  D’un point de vue business, le résultat est globalement positif, vu que certains points vont au-delà des espérances (ex : les approches coopératives).

 Rapidement, quelques points clé au niveau business:
- L'Accord de Paris est juridiquement contraignant et universel, incluant des mesures de transparence, de vérification, de rapports. Les objectifs de réduction d'émissions (différents du Protocole de Kyoto) sont définis par les engagements volontaires d’actuellement 186 pays.

- Le but est de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en-dessous de 2 °C, au-delà des niveaux préindustriels et de poursuivre les efforts pour limiter l'augmentation de température à 1.5 °C, au-delà des niveaux préindustriels

- Il est important de souligner le paragraphe 4.1 :
Le pic mondial atteignant un niveau maximal d'émissions de gaz à effet de serre à la deuxième moitié de ce siècle, traduisant l’objectif en dessous des 2C - ceci est plus ambitieux que l’accord G7 de cette année ("la décarbonisation de l'économie mondiale au cours de ce siècle"). Cette "traduction" est importante pour les décisions futures d'investissement au niveau business. Il reste à voir quels ajustements cela peut demander au niveau national – au travers des engagements nationaux à l'UNFCCC et/ou d'autres réglementations nationales.

- Période de revue de 5 ans

- Comme précédemment mentionné, toutes les approches coopératives et de transferts internationaux de résultats de réduction d'émissions ont été pris en compte.

-  Les acteurs Business et les acteurs non-gouvernementaux restent indirectement mentionnés dans le préambule, la référence préambule "aux acteurs divers" peut être interprétée comme l'inclusion de business d'une certaine manière. Le business est aussi inclus dans le projet de décision : introduction, finance et les sections de parties prenantes indépendantes; NAZCA) et dans l'accord à travers l’expression "acteurs divers" et l'article 6.

 - Un nouvel objectif pour le fond vert du climat a été accepté avec un plancher de 100 milliards de dollars par an pour les pays en voie de développement à partir de 2020.

 

Pour lire l'accord final, cliquez ici

 

l'ambiance COP 21 en quelques images

 

 

 People from all over the world   the juice energy bar at COP21

 

 

 

 

 

 

 Emirates pavillon  Arab civil society claim

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kaleidoscope COP21

 

 

  Somalian delegationUS Pavillon                   

 

 

 

 

 

The Giant Greenpeace Polar Bear                                                                          

 

 

 

 Journalists awaiting for the pleanary session to end

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Twitter :

 P Rollet twitter

 

 

 P Rollet twitter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Autres actualités